Ventes record, climat en folie et montre de légende

La météo jette une ombre sur le succès flamboyant des havanes. Et un horloger suisse honore un cigare mythique.

Texte : JEAN-FRANÇOIS FOURNIER
Photos : SP

Une fois encore, les ventes de cigares cubains ont atteint un nouveau record en 2018, à 536 millions de francs(+7 %), et cela malgré le boom de lois anti-tabac et des fiscalités peu amènes. Selon Ernesto Gonzalez, directeur marketing d’Habanos S.A., cela est dû à une hausse de +1 % du secteur du luxe en général : « Cela montre la solidité de ce commerce ». C’est dans ce contexte réjouissant que la Chine (+55 % de ventes) est devenue le deuxième consommateur mondial de cigares cubains, devant la France, jusque-là en seconde position derrière l’Espagne.

Très profitable, l’industrie du tabac pourrait toutefois connaître de sérieux problèmes à cause des changements climatiques qui menacent les plantations. Les quantités pourraient ainsi baisser, et les goûts évoluer. N’oubliez pas que la grande majorité du tabac cubain pousse dans la région de Vuelta Abajo, un microclimat et de sols volcaniques très fertiles. Mais cette année, on y a constaté des changements de température et une hausse des précipitations. Témoignage à CNN de Hiroche Robaina, dont la famille cultive le tabac depuis 5 générations (les fameux Vegas Robaina, parmi lesquels l’extraordinaire double corona Don Alejandro) : « Tout a été très compliqué à cause de la météo. On plante le tabac en novembre, car c’est la saison sèche. Mais dans les derniers mois, on a eu des pluies et des vents très forts. » Et d’expliquer qu’en janvier, les précipitations ruinaient la récolte, tandis qu’une tornade – phénomène très inhabituel à cette période – arrachait des plants de tabac. Le climat nouvel ennemi du puros ?

***

Pour marquer les 50 ans du Trinidad, l’un des cigares les plus luxueux, fignolé à la manufacture El Laguito, Zenith vient de lancer une trilogie « Pilot Type 20 Chronograph Trinidad Edition », au XXIe Festival del Habano à Cuba. « Cette année, nous célébrons le 50e anniversaire de notre mouvement El Primero, a expliqué Julien Tornare, CEO de Zenith. Nous avons une tradition d’innovation, et nous continuons à construire le futur de l’horlogerie suisse. Nous sommes là pour célébrer à la fois le 50e anniversaire du El Primero et celui de Trinidad avec qui nous partageons des valeurs d’artisanat. Cigares et montres n’ont rien d’un travail industriel ; ils sont faits de la main de l’homme. »

« Trinidad fait partie des meilleurs cigares au monde, précise Julien Tornare. Pour son anniversaire, nous avons donc décidé de réaliser une montre très spéciale qui intègre le chronographe le plus reconnu au monde. » Incarnation de la richesse de ce cigare emblématique, la Pilot Type 20 Chronograph Trinidad Edition comprend trois montres de 45 mm de diamètre, en or rose, jaune ou blanc, limitées à 50 exemplaires et gravées du logo Trinidad 50th Anniversary sur le fond. Elles abritent le mouvement chronographe automatique à roue à colonnes El Primero, un descendant du chronographe de série le plus précis au monde.