Quand « Le Cinq » se met en quatre !

Restaurant à Lausanne

Le restaurant

Ne cherchez pas midi à quatorze heures : le restaurant porte ce nom simplement parce qu’il se trouve au cinquième étage de l’immeuble situé 9, rue Centrale à Lausanne. Voilà pour l’explication factuelle. Mais il y a aussi celle plus savoureuse, plus poétique que nous partageons volontiers, qui consiste à dire qu’il y a cinq bonnes raisons qui justifient ce patronyme :

  1. Les patrons, Michael Rochat et Théotime Bioret, sont deux chefs très doués et (encore ?) jeunes. Constatation rassurante : L’âge passe mais le talent demeure.
  2. Leur cuisine fait la part belle aux produits frais qu’ils achètent à des producteurs de la région ou sur le marché tout proche. Déduction logique : Proximité rime souvent avec qualité.
  3. Ni chichiteux, ni ennuyeux, ni prétentieux, les plats sont sympas et valent largement leurs prix et le foie gras est à tomber par terre. Conclusion réjouissante : L’excellence n’est pas qu’une question d’argent.
  4. Si le canton de Vaud est bien représenté en cave, la carte propose tout de même un beau choix, très éclectique de bouteilles à tous les prix… ou presque ! Moralité oenologique : L’étiquette ne fait pas le vin.
  5. Il n’y a pas de bon restaurant sans service de qualité et « Le Cinq » en est la preuve quotidienne. Remarque utile : Compte tenu de ce qui précède, il est vraiment prudent de réserver !
Théotime Bioret (devant) et Michael Rochat.

 

On précisera encore qu’il n’y a aucune obligation de monter les cinq étages à pied. Un ascenseur est là pour conduire le client directement près de la belle et lumineuse salle à manger d’où l’on jouit d’une vue originale sur les toits des maisons du quartier. Aux beaux jours, la grande terrasse accueille, midi et soir, une clientèle fidèle venue passer un très agréable moment.

Menu de midi : Une entrée et un plat à choix
(Fr. 25.–). Dessert maison (Fr. 7.50.–).
Carte : Quelques plats extraits des propositions
relevées sur l’Ardoise : Gourmandise de homard
et noix de St-Jacques (Fr. 26.–). OEuf mollet, cappuccino
de morilles et asperges vertes (Fr. 25.–).
Duo de foie gras fait maison, pain grillé (Fr. 26.–).

Minestrone de fruits de mer à l’origan frais (Fr. 23.–).
La côte de boeuf rassie sur l’os, rôtie, pour deux
personnes (Fr. 96.–). Suprême de canette cuit
rosé et foie gras chaud rôti (Fr. 43.–). Pappardelles
cuites à la minute et pecorino à la truffe
(Fr. 36.–).
Fermeture : Samedi et dimanche.

Restaurant Le Cinq
Rue Centrale 9
1003 Lausanne
Tél. 021 312 40 11
info@lecinq.ch
www.lecinq.ch